Électrocardiographie (ECG)

Électrocardiographie (ECG)

L’appareil qui permet de diagnostiquer les maladies cardiovasculaires à partir de l’activité électrique qui se produit lors de la contraction du cœur est appelé électrocardiographie (ECG). Comment se déroule l’électrocardiographie lors des examens de cardiologie ? Pourquoi fait-on une électrocardiographie ? des questions qui sont souvent posées. Les patients doivent être informés par les médecins des méthodes médicales qui leur seront appliquées.

Le processus d’impression de l’activité électrique du cœur sur des papiers spéciaux est appelé électrocardiographie (ECG). L’activité électrique du cœur est mesurée au moyen de petits disques métalliques (électrodes) placés sur la peau. Les électrodes sont placées sur la poitrine, les bras et les jambes du patient. Les électrodes sont connectées à un appareil qui convertit l’activité électrique en un motif sur papier. Les résultats du document sont également analysés par des médecins. L’électrocardiographie peut fournir des informations importantes sur l’hypertrophie du cœur, l’hypertrophie du cœur, la diminution de l’apport sanguin au cœur, les lésions cardiaques nouvelles ou anciennes, les problèmes de rythme cardiaque et diverses maladies du cœur et de sa muqueuse.

L’ECG est généralement réalisé pour diagnostiquer une crise cardiaque chez des patients présentant des douleurs thoraciques, pour détecter des troubles du rythme cardiaque (arythmies) réguliers ou irréguliers, pour enregistrer l’activité électrique du cœur lors d’une épreuve d’effort, pour évaluer l’efficacité ou les effets secondaires de divers médicaments pouvant affecter le cœur et pour évaluer le fonctionnement d’appareils mécaniques (stimulateurs cardiaques permanents, etc.). Des tests ECG sont également effectués pour évaluer les patients présentant des plaintes de maladie cardiaque (douleurs thoraciques, palpitations, essoufflement, étourdissements, évanouissements) ou les patients à risque de maladie cardiaque (hypertension artérielle et cholestérol, tabagisme, diabète, antécédents familiaux ou âge avancé). ).

Qu’est-ce que l’électrocardiographie (ECG) ?

L’électrocardiographie est une méthode qui permet aux patients qui se présentent à l’examen de cardiologie souffrant de douleurs thoraciques d’évaluer le risque de crise cardiaque et d’en apprendre davantage sur la structure et les fonctions du cœur à l’aide d’un appareil.

Pour quels patients une électrocardiographie (ECG) est-elle réalisée ?

Lors d’un examen cardiologique, le médecin doit rechercher chez le patient certains signes et symptômes nécessaires pour décider de réaliser ou non un électrocardiogramme (ECG). L’électrocardiographie (ECG) est généralement réalisée sur les patients suivants
  • – Ceux qui se plaignent de douleurs thoraciques
  • – Ceux qui ressentent des palpitations cardiaques,
  • – Les personnes essoufflées
  • – Vivre avec des étourdissements,
  • – L’électrocardiographie (ECG) est réalisée chez les patients présentant des symptômes tels que des évanouissements de temps à autre.
  • Comment se déroule l’électrocardiographie (ECG) ?

    Comment se déroule l’électrocardiographie (ECG) ? Ils posent souvent la question. Voici les choses que le patient doit faire pendant qu’il passe une électrocardiographie (ECG) :

    • – Si le patient porte des bijoux au poignet et au cou, il doit les retirer.
    • – Le patient doit retirer ses vêtements d’extérieur pour montrer sa poitrine ou se déshabiller jusqu’à la taille.
    • – Le patient doit s’allonger sur le dos sur la table d’examen.

    Le patient doit se reposer un peu au lit et sa respiration doit revenir à la normale. Après les préparatifs nécessaires, l’électrocardiographie (ECG) est démarrée.

    • – Les câbles collés sur le patient sont appelés électrodes. Pour une meilleure adhérence des électrodes à la peau du patient, la surface cutanée du patient est nettoyée avec une solution spéciale.
    • – Les électrodes sont fixées sur la poitrine, les bras et les jambes de la peau nettoyée.
    • – L’électrocardiographie (ECG) prend 2 à 3 minutes.
    • – Le patient ne doit pas parler ni bouger pendant l’électrocardiographie (ECG).

    La logique de l’électrocardiographie (ECG) est que l’activité électrique générée par le cœur pendant la contraction est convertie en graphique par l’appareil d’électrocardiographie (ECG) et écrite sur un papier ECG. Les résultats électrocardiographiques sont examinés par le médecin et le diagnostic et le traitement nécessaires sont posés.

    Choses à savoir sur l'électrocardiographie (ECG)

    Voici quelques choses à savoir sur l’électrocardiographie (ECG) :
  • – Le patient ne ressent aucune douleur pendant l’ECG.
  • – L’ECG ne cause aucun dommage au corps.
  • – Après l’électrocardiographie (ECG), le patient peut accomplir toutes ses tâches quotidiennes.
  • Que faire avant le test ECG ?

  • – L’appareil ECG peut être emporté n’importe où, il peut donc être effectué n’importe où.
  • – Le patient n’a pas besoin d’être spécialement préparé pour l’ECG.
  • – Il ne s’agit pas d’une procédure douloureuse ou inconfortable pour le patient.
  • – Pendant l’ECG, le patient est allongé sur le dos sur la table d’examen ou sur le lit. Les bijoux sur le cou, les bras et les poignets du patient doivent être retirés.
  • – Le haut du dos, les poignets et les chevilles du patient doivent être ouverts.
  • – S’il y a des chaussettes, elles doivent être retirées ou décollées pour exposer les poignets.
  • – Des disques d’électrodes sont placés sur les bras, les jambes et la partie antérieure de la poitrine.
  • – Un gel ECG spécial ou un coton alcoolisé peuvent être appliqués entre la peau et les électrodes pour un meilleur enregistrement. Le patient ne doit pas bouger ni parler pendant l’enregistrement.
  • – Il est généralement pris dans un délai de 5 à 10 minutes.
  • – C’est complètement indolore.
  • – Les électrodes ou le gel conducteur peuvent être froids lors de la première utilisation.
  • – Une rougeur ou une légère douleur peut être ressentie à l’endroit où les électrodes sont placées.
  • – Il n’y a aucun risque avec l’ECG, c’est un test totalement sûr.
  • – L’appareil enregistre l’activité électrique du cœur. Aucune impulsion électrique n’est envoyée de l’appareil au patient.
  • Horaires d'ouvertures